Après avoir enchaîné 2 victoires face à Noisy le Grand (23-24) et face à Rennes Saint-Grégoire (26-23), l’ATH Handball se déplace ce week-end chez le dauphin de cette poule 1 de D2F, Stella Saint-Maur.

Coup d’envoi à 18h00 ce samedi ! La rencontre sera diffusée en direct sur la page Facebook de Stella Saint-Maur. 

Christine ANDRÉ, que vous avez pu retrouver aux commentaires samedi dernier aux côtés de Sophie MARANGÉ, vous livre “10 éclairages sur la rencontre” :

.
► LA SITUATION AU CLASSEMENT
En gagnant contre Rennes, l’ATH (4e, 4 victoires, 2 défaites) a fait une excellente opération au classement et vient se ranger parmi les quatre premiers, ceux qui disputeront les play-offs. Et conserve le goal-average particulier sur les Bretonnes, ce qui peut avoir son importance.
Saint-Maur (2e, 6 victoires, 1 défaite) est à un point du leader, Le Havre, mais compte un match de retard sur ce dernier.
.

D2F Poule 1 – 2020/2021

PosÉquipeTWDLPts
1980125
21060422
31060422
4960321
5940517
5940517
71030716
81010912
► UN NOUVEL ORDONNANCEMENT
Dans le match au sommet de la 10e journée entre Le Havre et Sambre Avesnois, ce sont les Normandes qui ont pris le meilleur (28-26) et ce sont elles qui occupent désormais le fauteuil de leader.
À noter aussi que c’est la première fois depuis les trois premières que l’on enchaîne trois journées complètes où tous les matches ont pu se jouer dans la poule 1.
.
► UNE POSITION INTÉRESSANTE
Malgré ses deux matches en retard, l’ATH a repris place du bon côté du classement, c’est-à-dire parmi les quatre premiers. Une position synonyme de qualification pour les play-offs et donc de maintien automatique en D2. Forcément intéressant. Rennes (5e) et Octeville (6e) sont à un point derrière, mais ces deux équipes ont disputé un match de plus que l’ATH.
À noter qu’en termes de ratio points pris par match joué, l’ATH se classe quatrième des deux poules de D2 avec 2,33 points récoltés par rencontre. Simplement devancé par les trois VAP: Celles-sur-Belle (3), Saint-Maur (2,7) et Le Havre (2,5). Bouillargues et Bègles sont cinquièmes (2,28) de cet instructif classement.
.
► LES MATCHES D’AVANT
L’ATH a remporté contre Rennes sa première victoire à domicile. C’est aussi la première fois que les “Pirates” gagnent deux fois de suite. Longtemps mené dans cette partie, l’ATH s’est rebellé après la pause, n’encaissant que six buts (contre 17 en première mi-temps) pour s’imposer 26-23.
Saint-Maur, qui avait trébuché pour la première fois de la saison à Rennes il y a quinze jours, s’est remis dans le sens de la marche en s’imposant très logiquement contre la lanterne rouge, Aunis/La Rochelle (33-22) qui avait effectué le déplacement à huit joueuses seulement.
.
► L’ADVERSAIRE DU SAMEDI SOIR
La Stella Saint-Maur est un club mythique du handball masculin qui s’était montré dominateur dans les années 70 surtout. Son célèbre maillot à damier a notamment été porté par un joueur emblématique du hand français, Jean-Louis Legrand. Les féminines ont été championnes de France en 1971.
Entraînée ces trois dernières saisons par l’ancienne internationale Angélique Spincer (désormais à Plan-de-Cuques en D1), c’est Rémi Samson qui a pris place sur le banc de touche francilien cet été. Il était, ces quatre dernières saisons, à la tête de l’équipe d’Angoulême (N1F).
.
► PARMI LES VAP
La Stella Saint-Maur a obtenu le statut VAP (Voie d’Accession au Professionnalisme) cette saison et est donc susceptible de pouvoir monter en D1. Seuls trois clubs de D2 possèdent ce sésame: Saint-Maur, donc, Le Havre et Celles-sur-Belle. Le futur promu sera forcément un de ces trois-là.
.
.
► QUELQUES NOMS
Nadia Bellakhdar, arrivée l’année dernière à Saint-Maur, est la meilleure buteuse de l’équipe (5e au classement de la poule avec une moyenne de 5,57 buts par match). Mais cette arrière gauche efficace va rejoindre Toulon/Saint-Cyr (D1) la saison prochaine.
La Camerounaise Diane Yimga, qui a porté le maillot de l’US Altkirch en 2016/2017, fait aussi partie de l’effectif francilien.
La Macédonienne Ivana Gakidova, une ancienne de l’ASPTT Strasbourg, évoluait à Saint-Maur ces deux dernières années avant de partir vers d’autres horizons il y a quelques mois, à Nis en Serbie.

Perrine PRATELLI au tir lors de la rencontre face à Stella Saint-Maur lors de la saison 2019/2020

► L’HISTOIRE COMMUNE DES DEUX CLUBS

L’ATH et Saint-Maur sont (re)montés en D2 la même saison.
En 2018/2019, les deux formations avaient partagé les points, l’ATH s’imposant à l’aller à Truchtersheim (32-27), la Stella prenant le meilleur lors du retour (26-25).
La saison dernière, les Franciliennes avaient gagné les deux matches: 31-24 à l’aller pour l’ouverture du championnat et 23-28 au retour.
.
► L’AVIS D’AURÉLIEN DURAFFOURG
« Le match contre Rennes permet de préparer le déplacement à Saint-Maur avec la légèreté d’une équipe qui a gagné, explique l’entraîneur de l’ATH. Mais aussi, j’espère, avec le sérieux d’une équipe qui se veut ambitieuse. Car ne pas arriver préparé à Saint-Maur serait y aller pour faire du tourisme. Or, ce n’est pas trop la période. Alors, il faut bosser.
Saint-Maur, c’est fort, parce que certaines de ses joueuses intéressent la LFH comme Nadia Bellakhdar qui a signé à Toulon. C’est fort parce que c’est VAP et se classe deuxième derrière Celles-sur-Belle en termes de points pris par match joué sur l’ensemble de la D2. C’est fort, parce qu’il y a dans l’effectif de jeunes joueuses, comme Tourigny et Pastour, avec de grosses qualités. C’est fort parce ça veut monter en LFH.
Et pour nous, cela nécessite de faire un travail important, d’essayer déjà de ne pas manquer nos débuts de match comme la saison dernière par exemple (l’ATH s’est retrouvé mené 1-7 les deux fois), parce que sur le papier, on n’est vraiment pas favori. »
.
► LES MATCHES D’APRÈS
Les 27 et 28 février, l’ATH disputera ses deux matches (aller et retour) contre Aunis/La Rochelle à Créteil dans le cadre prestigieux de la Maison du handball.
.
Merci beaucoup Christine pour ces éléments qui permettent d’aborder la rencontre avec toutes les clefs !
.
Rendez-vous ce samedi à 18h00 sur la page Facebook de Stella Saint-Maur pour encourager les Piraths !
.
Allez l’ATH !