ELITE D2F

“Promu la saison dernière, l’ATH se lance le défi de figurer encore en bonne place cette saison dans ce nouveau championnat de France de D2 qui s’annonce très relevé. Notre ambition est de proposer du beau handball et du spectacle tout au long de la saison à notre public et nos partenaires afin de faire rayonner le handball Féminin sur le territoire d’Achenheim et Truchtersheim et continuer à la construction d’un grand club de handball Féminin en Alsace.”
David COCHIN – Président de l’ATH
Interview d’Aurélien DURAFFOURG, coach de l’équipe Elite de l’ATH :
.
Quels sont les objectifs de l’équipe Elite pour cette nouvelle saison ?
Aurélien DURAFFOURG :
“Pour sa deuxième saison consécutive en D2F, l’ATH tentera une nouvelle fois de se maintenir parmi les 16 équipes de l’antichambre de la LFH. 
Le chemin vers cet objectif chiffré peut passer par la qualification en playoffs de D2F, ce qui donne aussi la possibilité de regoûter aux joies des matchs contre les meilleures équipes de D2F. 
Voilà donc l’objectif du club, se maintenir en obtenant les meilleurs résultats possibles et en véhiculant la plus belle image possible de notre équipe et de notre club aux supporters, aux dirigeants et aux partenaires.”
.
Pouvez-vous nous parler de la composition de votre groupe ?
Aurélien DURAFFOURG :
“Cette saison, le staff technique de l’ATH a fait le choix de peu modifier la composition du groupe Elite-D2F et de compenser les départs de nos joueuses en conservant notre politique de recrutement de jeunes joueuses françaises à fort potentiel. C’est donc avec plaisir que nous accueillons Marion LAHCENE et Tifenn LE CLOAREC, tout en aspirant de notre équipe Espoirs-N1F Mathilde ZIEGLER et Kafiné BAMBA. Nous avons voulu constituer un groupe talentueux, ambitieux, travailleur et humain …. ce qui nous semble être à l’image de notre territoire et de nos supporters.”
.
Quel est le plan de développement de votre équipe ?
Aurélien DURAFFOURG :
“Ce championnat Elite-D2F est un championnat complexe par sa composition et sa densité mais aussi par sa formule. La première phase exige des équipes qu’elles soient prêtes dès la 1ère journée et sprintent pendant 14 matchs, puis il faut conserver de l’énergie pour disputer les playoffs ou le maintien en playdowns. C’est pour cela que nous allons nous appuyer de plus en plus sur les représentations des joueuses, pour les associer au projet humain et sportif. Mais j’attends aussi que nos jeunes joueuses comme ZIEGLER, PRATELLI, BAMBA nous apportent de la fraîcheur, sans pour autant perdre nos qualités de base que sont la défense et le jeu tactique.”
.
Que pouvez-vous nous dire sur les adversaires de la poule ?
Aurélien DURAFFOURG :
“Il faut rappeler à quel point la poule 1 est composée de très belles équipes, ce qui apporte une réelle densité et une incertitude de la hiérarchie. Nous pouvons donc nous attendre à un championnat serré plein de surprises. 
Mais peut être pouvons nous mettre un focus sur la qualité des coachs que nous allons accueillir en Alsace : Angélique SPINCER (St Maur) et Florence SAUVAL (St Amand) sont d’anciennes internationales francaises, Olivier MANTES (Rennes), Cheikh Seck (Palente Besançon) et Ivan MARKOWSKI ont tous connu le niveau international comme joueurs avec la France, le Sénégal et la Macédoine, Laurent WORM (Octeville) coache aussi la sélection belge et Stéphane PELLAN (Le Havre) a brillé chez les garçons de Lanester. La D2F, c’est du TRÈS HAUT NIVEAU.”
.
Quelles seront les clefs de réussite de la saison 19/20 ?
Aurélien DURAFFOURG :
“C’est toujours compliqué de pronostiquer quelles seront les clés de succès ou les obstacles qui se présenteront devant nous. Il est important pour l’ATH de maintenir une direction claire vers un objectif clair. 
Cette lucidité, cet engagement au quotidien vers une finalité précise constituera surement le meilleur moyen d’éviter les éclats et de prétendre devenir un club pérenne et respecté en D2F.”
.
Un petit bonus personnel ?
Aurélien DURAFFOURG :
“L’ATH va vivre une saison passionnante dont l’équipe Elite-D2F est la face émergée de l’iceberg. Je vous invite à découvrir, apprécier et soutenir nos joueuses aux parcours remarquables, nos dirigeants dévoués, notre club et toutes ses équipes. Vive la handball féminin en Alsace et allez l’ATH !”