Après son match nul obtenu à la dernière seconde face à l’un des clubs VAP de la poule 1 de D2F, l’ATH Handball se rend ce week-end à Octeville sur Mer !

Christine ANDRÉ vous livre toutes les informations concernant cette rencontre primordiale dans la course aux PlayOffs :

LA SITUATION AU CLASSEMENT

Le classement est devenu peu lisible, notamment en raison du report du match entre Octeville et Rennes qui devait se dérouler dimanche dernier.
Alors, la seule chose importante à retenir, c’est que l’ATH (4e, 25 points) devra s’imposer à Octeville (5e, 23 points), puis face au Havre pour conserver, sans dépendre de personne, cette position parmi les quatre premiers et donc disputer les play-offs.
.

D2F Poule 1 – 2020/2021

PosÉquipeTWDLPts
114100434
21491433
31481531
41471629
51460826
61360725
71351724
814201218
.
.
UNE LECTURE COMPLEXE
Trois équipes sur les huit qui composent la poule ont encore des matches en retard à disputer.
Saint-Maur (1er), Le Havre (2e), l’ATH (4e), Noisy (6e) et Aunis (8e) sont à jour avec douze rencontres au compteur et encore deux journées à disputer.
Sambre Avesnois (3e) et Octeville (5e) comptent un match en moins, donc trois journées à disputer.
Rennes (7e) compte deux matches en moins, donc quatre journées à disputer.
.
TOUT RESTE OUVERT
Nous sommes à quinze jours de la fin de la première phase du championnat, mais rien n’est fait dans cette poule 1 de D2.
Saint-Maur et Le Havre ne cessent de s’échanger la première place. Leur participation aux play-offs est quasiment acquise.
L’identité des deux autres clubs qualifiés est plus incertaine. Sambre Avesnois semble sur la bonne voie, l’ATH, Octeville, Noisy et Rennes peuvent encore prétendre à la quatrième place qualificative. Mais Sambre Avesnois, l’ATH et Octeville ont l’avantage de ne pas dépendre des résultats des autres 
En somme, la seule certitude est qu’Aunis/La Rochelle disputera les play-down.
.
UN CONTEXTE PARTICULIER
Octeville aurait dû recevoir Rennes dimanche dernier, mais le match a été tardivement remis en raison d’un cas de Covid et de nombreux cas contact dans l’effectif normand.
Les joueuses du HBO ont été contraintes à l’isolement et des interrogations pèsent forcément sur le match d’après.
.
UN ÉCART DE RYTHME
On le sait, le rythme du calendrier est particulièrement soutenu depuis la reprise de janvier avec des matches qui s’enchaînent sans cesse. Toutes les équipes de la poule ont bénéficié d’un week-end de pause plutôt bienvenu il y a une dizaine de jours.
Et si l’ATH a repris d’une façon intéressante samedi dernier contre Saint-Maur, Octeville a donc été contraint au repos une semaine de plus. Son dernier match remonte au 14 mars avec une large victoire contre Aunis/La Rochelle (38-21).
.
L’HUMEUR DU MOMENT
Le baromètre remonte du côté de l’ATH.
Si le climat était un peu morose après avoir subi deux défaites très différentes, mais pareillement pesantes contre Octeville (27-32) et Le Havre (30-29), il s’est nettement réchauffé grâce au match nul face à Saint-Maur (24-24).
Avec la douce sensation d’avoir franchi un cap dans ces matches contre les VAP qui ne voulaient pas, jusque-là, tourner dans le bon sens.
.

Perrine PRATELLI au tir lors du match aller.

LE MATCH ALLER ET LES ENJEUX

Le match aller restera comme un moment douloureux dans la saison de l’ATH. Une victoire contre Octeville, le 6 mars dernier à Truchtersheim, aurait permis aux “Pirates” de faire un pas de géant en direction des play-offs. Leur défaite (27-32) après une prestation très mitigée a, au contraire, tout relancé.
Pour continuer à imaginer un avenir en play-offs, l’ATH devra absolument s’imposer à Octeville.
Si le HBO l’emporte, il écartera l’ATH de la course.
.
L’AVIS D’AURÉLIEN DURAFFOURG
« Nous sommes dans un entre-deux, explique l’entraîneur de l’ATH. C’est-à-dire que tu peux te satisfaire d’avoir pris un point à la Stella Saint-Maur. C’est bien. Le chemin qui nous mène aux play-offs est toujours là.
On s’est enlevé, grâce au résultat contre Saint-Maur, cette histoire de goal-average à récupérer face à Octeville. Si on gagne nos deux derniers matches, on a l’assurance de se qualifier en play-offs. Quels que soient les résultats d’Octeville et Rennes qui peut encore, mathématiquement, prétendre à cette place.
Maintenant, on se situe dans un moment très intéressant, parce que sur les quinze prochains jours, on va jouer notre position en deuxième phase.
Je crois que l’on a montré des aptitudes à le faire. Même si c’est difficile, il faudra être capable de rééditer ces performances. »
.
LE MATCH PHARE
Ce samedi à 17h, se déroulera le match retour entre Le Havre et Saint-Maur, les deux clubs VAP (Voie d’Accession au Professionnalisme) de la poule, susceptibles de monter en D1. Le HAC s’était imposé à la Stella (25-26) à l’aller. Les Franciliennes (1eres) ont, en ce moment, un point d’avance sur les Normandes (2es). Alors, voilà une opposition qui promet…
.
LE MATCH D’APRÈS
Le samedi 10 avril, l’ATH recevra Le Havre à Truchtersheim pour le dernier match de la première phase.
.
.
Merci Christine ANDRÉ pour ces éclairages !
.
Rendez-vous samedi sur la page Facebook d’Octeville sur Mer pour soutenir les Piraths !