L’ATH jouera ce samedi à 18h00 la dernière rencontre de le première phase de D2F ! Pour l’occasion, nous recevons le leader de la Poule, le HAC Handball !

En remportant son match face à Octeville sur Mer le week-end dernier, l’ATH Handball a mis la main sur son destin. Si les Piraths s’imposent face au Havre, elles seront en Playoffs.

Afin que le plus grand nombre puisse profiter de cette rencontre, l’ATH Handball prendra l’antenne dès 17h30 avec un plateau, des interviews et des surprises !

Christine ANDRÉ vous présente la rencontre à 360° pour aborder la rencontre avec toutes les clefs :

.

 

► LA SITUATION AU CLASSEMENT
L’ATH, quatrième grâce à sa victoire à Octeville (26-28), va recevoir Le Havre, de nouveau leader à la faveur de son succès contre Saint-Maur (26-20).
Ce week-end se joue le dernier match de la première phase pour l’ATH et Le Havre, il sera capital pour les deux équipes.
.

D2F Poule 1 – 2020/2021

PosÉquipeTWDLPts
114100434
21491433
31481531
41471629
51460826
61360725
71351724
814201218
.
► LES ENJEUX
Ils sont assez simples à résumer.
Si l’ATH s’impose, il sera assuré de terminer quatrième et de disputer les play-offs.
Si Le Havre s’impose ou fait match nul, il sera assuré de terminer cette phase initiale à la première place.
.
► LES SCÉNARIOS ANNEXES
Octeville est la seule équipe à pouvoir rattraper l’ATH (4e, 28 points). Les Normandes (6es, 24 points) ont encore deux rencontres à jouer, celle de ce samedi à Aunis/La Rochelle et celle, en retard, contre Rennes qui se disputera le week-end des 17/18 avril.
Si l’ATH perd contre Le Havre, il faudrait qu’Octeville s’incline lors d’un de ses deux matches.
Si l’ATH fait match nul contre Le Havre, il faudrait qu’Octeville concède aussi un nul ou une défaite.
Tout autre scénario serait favorable au HBO qui possède le goal average particulier sur l’ATH.
Si la quête des play-offs est forcément excitante, précisons d’ores et déjà que cela n’aurait surtout rien de déshonorant de conquérir son maintien en passant par les play-down. L’ATH pourrait les aborder en position de force.
.
► LES SCÉNARIOS ANNEXES (BIS)
Sambre Avesnois (2e, 30 points) et Saint-Maur (3e, 30 points) peuvent encore rattraper Le Havre (1er, 31 points). Pour ajouter un peu de piment supplémentaire, Saint-Maur accueillera Sambre Avesnois lors de cette dernière journée, les Nordistes ayant remporté l’aller 28-25.
Le HAC possède le goal average particulier sur ces deux adversaires, alors il faudra impérativement que Saint-Maur ou Sambre Avesnois s’impose et que Le Havre perde.
Dernière possibilité: si Le Havre s’incline et que Saint-Maur et Sambre Avesnois font nul, il y aura une égalité à trois qui serait, selon nos calculs, favorable au HAC.
.
► LA NOUVELLE FORMULE DU CHAMPIONNAT
En raison de la situation sanitaire, la Fédération a modifié la formule du championnat au moment de la reprise de janvier pour limiter le nombre de matches et augmenter les chances de pouvoir finir la saison.
Ces dernières années, les seize équipes de D2 se répartissaient également en deux poules lors de la deuxième phase. Les quatre premiers des deux poules initiales en play-offs, les quatre suivants en play-down.
Cette fois, il y aura quatre poules, deux de play-offs et deux de play-down.
Les points contre les adversaires déjà croisés seront conservés, chaque équipe aura quatre rencontres à jouer.
À l’issue des play-offs, il y aura deux matches (aller et retour) opposant le premier de chaque poule. S’il s’agit de deux clubs VAP, le vainqueur de cette double opposition sera champion de France de D2 et accédera en D1. S’il y a un seul VAP, il accédera en D1 et le vainqueur sera champion de D2.
À l’issue des play-down, le dernier de chaque poule tombera en Nationale 1.
La saison prochaine, le championnat se déroulera avec une poule unique de quatorze clubs.
.
► EXPLICATION DE TEXTE
En play-offs, le premier et le quatrième d’une poule vont croiser avec le deuxième et le troisième de l’autre poule. C’est pour cette raison que la première place est particulièrement importante à conquérir pour Le Havre et Saint-Maur afin d’éviter de se retrouver dans la même poule que Celles-sur-Belle (le troisième VAP) qui domine de la tête et des épaules la poule 2 avec treize victoires en treize matches.
En play-down, le cinquième et le huitième d’une poule seront opposés au sixième et au septième de l’autre. L’ATH serait au pire cinquième et partirait donc avec les points des deux victoires obtenues contre La Rochelle, huitième de la poule 1.
.
► LES DERNIERS MATCHES
En gagnant à Octeville, l’ATH s’est donné le droit de s’offrir cette “finale” pour les play-offs contre Le Havre. Et le groupe alsacien a fait preuve d’un gros caractère. Malmené en première période (16-11 à la pause), il a su se rebeller pour s’imposer (26-28).
Le Havre avait un match tout aussi important avec la réception de Saint-Maur alors leader. Pour la deuxième fois, les Normandes ont remporté ce duel des clubs VAP: 25-26 à l’aller le 6 mars et 26-20 au retour samedi dernier.
.
► LA FRUSTRATION DE L’ALLER
Le 13 mars dernier au Havre, le scénario du match aller avait été particulièrement cruel pour l’ATH. En tête durant la quasi totalité de la partie, les “Pirates” ont subi un improbable mauvais scénario dans le final. À 29-29 alors que la dernière minute était déjà bien entamée, le ballon s’est fracassé sur le poteau sur un penalty de Dalila Abdesselam. Louison Boisorieux a offert la victoire au HAC sur le gong.
.

►L’AVIS D’AURÉLIEN DURAFFOURG

« C’est une semaine particulière, explique l’entraîneur de l’ATH. Parce que notre performance à Octeville nous assure a minima la cinquième place. Ce qui, dans le cas où on disputerait les play-down, t’assures de partir avec La Rochelle et donc avec deux victoires d’avance, ce qui est quand même une bonne opération.
Mais cette réflexion est vite éclipsée parce que nous avons la possibilité de jouer sur un match, le dernier de la première phase, un enjeu très intéressant.
Ce sera donc un match à enjeu pour nous, comme pour Le Havre.
Je crois, du moins j’espère que ce n’est pas que passager, que notre équipe a trouvé une certaine stabilité dans sa capacité à démontrer un peu plus d’engagement lors des rencontres. Sur des choses aussi simples que l’exigence défensive, le rythme sur le grand espace, l’importance des ballons sur attaque placée, la responsabilisation de la base arrière.
On a essayé d’avancer malgré l’absence de Karin (Bujnochova) pendant un mois et demi, malgré celle de Manon (Hemmerlin) lors des deux dernières rencontres.
Je ne pense pas que le match aller va influer sur celui-ci, car même face au même adversaire à seulement trois semaines d’écart, ce ne sera jamais le même match.
Ce sera pour nous la réception d’un “cador” du championnat face auquel on va essayer d’inverser le rapport de force. Il faudra jouer notre jeu, croire en nos convictions que l’on a depuis quelques temps, s’appuyer sur ce que l’on est capable de faire.
Il faudra essayer d’amener notre adversaire aux moments où les ballons seront chauds bouillants, cela se fera à l’expérience. Oui, le premier objectif sera d’arriver dans ces moments-là.
Et, encore une fois, il n’y aura pas de monde dans la salle pour partager un tel moment. C’est vraiment dommage. »
.
► LE MATCH D’APRÈS
Il aura pour cadre les play-offs ou les play-down pour l’ATH. La deuxième phase (4 matches) débutera le week-end du 1er mai pour se terminer le 29 mai.
.
.
Le club de l’ATH tient à remercier Christine ANDRÉ pour ces éclairages très explicites et qui ne laissent plus aucun doute sur l’enjeu de la rencontre !
.
Vous retrouverez Christine ANDRÉ dès ce samedi aux côtés de Sophie MARANGÉ aux commentaires sur la diffusion en live sur Facebook de la rencontre.
.
Allez l’ATH !