Calendriers et résultats

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 26 octobre 2019 :

“Les SF1 se sont quelque peu rassurées en rapportant un succès mérité de Palente (23-29). En dépit des pépins physiques de Krystina Mika et surtout de Mathilde Plotton, elles atteignent la trêve dans une position d’attente (5ème). Les espoirs ont sombré corps et âme chez Noisy/Gagny, le leader de la poule. Etouffées elles n’avaient pas les armes pour espérer rivaliser (43-13). Les SF3 ont déçu face à Erstein (35-21) en étant amorphes, timorées et peu ou prou impliquées. Un sursaut d’orgueil leur a permis de ne pas complètement sombrer lors d’une confrontation à vite oublier. Les -18F ont maîtrisé leur sujet en rendant une copie intéressante à Thann/Steinbach (23-28). Les -15F continuent leur parcours de leader en ne laissant aucune chance à Rouffach (10-43). La 2 des -13F a été trop tendre pour pouvoir inquiéter Molsheim (23-2). Les – 11 F l’ont remporté à l’Essahb (13-5) invaincue jusqu’alors. Elles ont pris l’avantage (+4) après 4 minutes de jeu pour atteindre 7-2 à la pause. En 2nd période, elles ont persisté en scorant à 5 reprises en 7 minutes sans que leur adversaire arrive à trouver la faille. Les buteuses, Alice 4, Lise 4, Julia 2, Lucie 2 et Pauline 1 ont été d’une efficacité exemplaire. Les SM1, en voyage chez le co-leader Ingwiller/Bouxwiller, ont pris les devants pour mener à la 12ème. Mais, la pression locale a peu à peu su desserrer l’étreinte. Jouant de malchance (5 poteaux), ils ont affiché -4 à la pause (12-16). Plombés par le manque de profondeur du banc, ils ont ensuite subi les assauts pour voir l’écart enfler de manière rédhibitoire (36-25). Les SM2 ont ravi leurs coaches Yves et Jacques en se défaisant du co-leader Weyersheim (20-26). Une équipe survoltée et redoutablement efficace, tout comme animée d’un état d’esprit implacable a étouffé des locaux surpris par tant d’allant. Les -18M, dans leur sommet contre le leader Alpha, ont pu se présenter au complet et motivés. Se rendant coup pour coup, ils ont d’abord initié un mano à mano haletant (15-15), avant de se détacher (20-17). Au coude à coude jusqu’à la 38ème, ils ont réussi à embrayer sur un temps fort qui a permis une échappée rédhibitoire appuyée par une défense imperméable, un gardien en état de grâce et une attaque inspirée. Survoltés, ils ont récité leur leçon pour surclasser les visiteurs (42-32) sur des banderilles d’Arthur Lentz (10), Antoine Spaety (10) ou Pierre Gervais (8), alors que Victor Hamelle s’est montré décisif avec 19 arrêts. Les -13M1 ont eu fort à faire face l’un des co-leaders Sélestat. Serrés, les débats ont mis du temps à se dérider. Pugnaces, les locaux ont tenu tête (9-10) à la mi-temps. Toujours indécise, la partie a basculé dans le money time et un temps judicieusement exploité par Rémi Dumoulin. Ce coup du sort a définitivement libéré les locaux qui ont déroulé (21-16) pour rester seuls invaincus. Les -11M ont dû s’incliner chichement face à Strasbourg-Sud (8-9). Les défenses ont pris le pas sur les attaques. Menés 2-4, ils ont réussi à recoller au score en s’appuyant sur Jules Paolillo, Maxime Richard, Martin Werlé et la prestation remarquée de Robin Haenel, auteur de parades déterminantes. La 2 a subi les foudres de Hoerdt (9-20) plus charpenté et efficace. Le 12-3 de la pause a débouché sur un 2nd acte plus serein avec une réaction salvatrice initiée par Nicolas Dietrich-Darrouzet (4), Charles Stemmer (4) et Julien Arbogast-Foreau.”

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 26 octobre 2019 :

“Les SF1 ont déchanté face à un Saint-Maur plus efficace, plus opportuniste et bien plus mordant (23-28). L’entame loupée (1-7) leur a été rédhibitoire et elles n’ont jamais pu accrocher les franciliennes. Les espoirs féminins ont remporté leur 1ère victoire avec enthousiasme et panache face à Cergy (35-28). Muller (11), Neiter (6) et Baillet (5) ont notamment été les artilleuses de service. Et, comme Heng (5 arrêts) et Schoelfolt (8 arrêts) se sont mises au diapason d’une défense accrocheuse, la victoire en est devenue indiscutable. La 3 a pris l’eau face à Wittenheim/Ensisheim, plus solide et d’une efficacité redoutable (23-34). Inconstantes en 1ère période, elles ont rehaussé leur niveau en s’engageant plus véhément dans les duels. Les -18F ont chichement plié face au leader Pagny/Moselle (28-29). Accrocheuses à souhait, opiniâtres et appliquées dans leur circulation tactique offensive et leur repli défensif, elles ont fait douter les visiteuses jusqu’à 1 exclusion qui a déséquilibré les forces. A -3, elles se sont rebellées en réduisant leur retard, mais ont cédé sur des détails qui les ont envoyées fort déçues, mais aussi plein d’espoirs pour des lendemains plus souriants. Le 1er tour de la coupe d’Alsace n’aura été qu’une formalité pour les -15F1 qui l’ont remporté par 54 à 10 contre Burnhaupt-Guewenhein, courageux mais limité, en enquillant sans sourciller. Les -13F, également contre Burnhaupt, n’ont éprouvé que peu de difficultés pour s’arroger la qualification (16-3). Leur défense étagée a conduit à de nombreuses contre-attaques en respectant les consignes distillées. Les SM1 ont offert l’hospitalité à Soultz/Kutzenhausen, une équipe du haut de tableau. Deux équipes au style de jeu identique se sont rendues but sur but en 1ère période (score 14 partout). En 2nd mi-temps, bien regroupés autour de Théo Deschler (12 arrêts au total), les locaux ont usé leur adversaire. Soultz a fini par céder à partir de la 50ème minute sous les coups de boutoir de Thibault notamment, intenable avec 11 réalisations pour permettre une victoire somme toute aisée (32-27). En déplacement à Gerstheim, les SM2 l’ont chichement remporté (20-21) dans une confrontation compliquée. Pourtant, la profondeur du banc aurait dû impulser plus de sérénité. Après avoir longtemps été menés, ils ont su puiser dans leurs ressources après deux temps mort judicieux pour rebondir et passer devant au score. Les prestations de Guillaume et Jean-Philippe ont rehaussé le niveau des troupes. Les -18M, engagés en coupe d’Alsace, ont dû se passer des joueurs de l’UVMH, avec lesquels ils sont en entente, en raison d’un règlement incompréhensible. A huit joueurs en déplacement à Bruche/ Piémont, ils ont défendu avec panache et attaqué avec conviction pour décrocher le nul à la pause (17-17). Mais, sans solutions de rotation, ils ont peu à peu lâché prise pour perdre (37-28), malgré les 8 buts de Pierre-Axel Gervais, les 7 d’Arthur Lentz, les 6 d’Hugo Givet et Ronan Schutz, sans oublier les 13 arrêts de Baptiste Urban. Engagés en coupe, les -13M ont accueilli Bruche/Piémont. Plombés par un effectif réduit, sans remplaçants, ils ont ferraillé pour enquiller régulièrement après avoir mené (17-7 à la pause). En s’appuyant sur un 2nd acte du même acabit, ils ont récité leur hand avec application et confiance pour placer d’imparables banderilles avec une réussite déconcertante. Noah Richert (13/13), Paul Jules (11/14) aidés par un collectif performant s’en sont donné à cœur joie pour conclure à 33-12.”

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 26 octobre 2019 :

“La coupe de France, en parenthèse d’un début de championnat compliqué, a contraint les SF1 à user de leur expérience pour venir à bout de Yutz (N1) opiniâtre et accrocheur en diable. En puisant dans leurs ressources, tout en déroulant un jeu souvent efficace, elles ont su passer l’écueil en se faisant quelques frayeurs (31-32).
Les -18F ont capitulé au 2nd tour de la coupe d’Alsace face à Dambach (28-33). Plus audacieuses, efficaces et opportunistes, les visiteuses ont contrecarré les plans des locales, pourtant auteures d’une prestation intéressante. Mais un manque de réalisme et des toussotements dans la construction ont plombé leurs velléités. Pourtant, Jade a encore été irréprochable dans ses buts. Cette finale avant la lettre va permettre aux troupes de se remobiliser pour l’accueil du leader Pagny.
En rencontre en retard, les seniors 1 en déplacement à Weyersheim ont assuré une victoire confortable (14-36). Ils n’auront été menés qu’une seule fois à l’entame, avant de prendre l’ascendant implacable. Largement devant à la pause (4-17) sans jamais être inquiété, ils ont ensuite déroulé leurs gammes. Appliqués défensivement devant un Julien Gaspard auteur de 14 arrêts, ils ont aussi su tirer les ficelles offensivement en variant leurs combinaisons, tout en s’appuyant sur six joueurs à 5 buts chacun.”

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 19 octobre 2019 :

“Les SF1 ont vécu une cruelle désillusion face au Havre en mode rouleau compresseur (21-34). Elles ont été étouffées par des visiteuses dans un 2nd acte sans solutions pour elles. La 2, dans un groupe de 11, n’a pas joué. La 3 a chuté lourdement à Masevaux (29-23). Pourtant, un début de match encourageant et engageant a pu dévoiler une certaine maîtrise de la jeune équipe de l’ATH. Mais, un manque de lucidité et d’expérience ont permis aux locales de prendre l’ascendant, malgré un sursaut d’orgueil en 2nd période. Il va falloir remettre le cœur à l’ouvrage et revenir à de meilleures dispositions pour surmonter une déception légitime. Les -18F ont achevé la 1ère phase dans un duel local avec l’accueil d’Alpha. Une entame plutôt équilibrée a permis aux locales de se détacher en dépit d’une maladresse tenace. Les phases d’accélération du jeu ont permis de prendre les devants. En panne d’efficacité, elles ont donné de l’espoir aux visiteuses qui se sont accrochées. Indécise jusqu’au money time, le score a finalement souri à l’ATH qui a su se maintenir à distance (26-23). Cette victoire leur permet de se positionner à la 4ème place à 2 points des leaders dans une poule ouverte. Les SM2 ont plié à Wingen/Moder (32-28). Pourtant, ils n’ont jamais lâché en dépit des vents contraires et se sont accrochés jusqu’au bout. Des pertes de balles trop récurrentes, autant qu’un manque de réussite à la finition ou d’opportunisme, ont plombé les velléités de visiteurs déçus après leur prestation. Seul Guilllaume a su tirer son épingle du jeu et rehausser le niveau de l’équipe. Les équipes de jeunes ont eu relâche en raison des congés scolaires.”

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 12 octobre 2019 :

“Les -11F ont largement dominé Hochfelden (25-3) en scorant notamment avant la pause et, en ne laissant que peu d’espaces et d’espoirs aux visiteuses.
Les U13F ont vécu un samedi contradictoire. La 1 a effacé son adversaire avec aplomb (23-13) en s’appuyant sur un collectif rodé, des buteuses différentes et Salomé impeccable dans les buts. La 2 a baissé pavillon en s’inclinant (8-16) malgré les parades d’Anna.
Les 15F1 l’ont remporté 29-27 contre le Ingwiller/Bouxwiller au terme d’un match engagé et indécis. Elles ont su conserver l’avantage acquis dès le début de la rencontre et s’empare de la place de leader avec leurs adversaires du jour.
Les -18F, en déplacement chez le leader Yutz, ont fourni un labeur éclatant pour l’emporter sans partage (24-34). A +3 dès l’entame, elles ont consolidé l’ascendant à la pause grâce à l’efficacité défensive. Faisant déjouer les locales, elles ont lancé des piques imparables en contre pour creuser l’écart à +10 et manifester une joie légitime du devoir accompli au coup de sifflet.
Les SF3 ont remporté une 2nd victoire de bon aloi face à l’Alpha combative (28-17). Séduisantes défensivement, elles ont trouvé les failles sur leurs attaques placées. En relâchant l’emprise après la pause, elles n’ont pas pour autant oublié leurs gammes collectives.
Les SF1 ont repris le fil du succès en s’imposant à Octoville (24-26) lors d’une confrontation épique et indécise. Elles ont serré les coudes défensivement pour se faciliter les assauts offensifs et s’offrir un 1er succès à l’extérieur, de bon augure.
Côté masculins, les -11M ont eu fort à faire face à l’Essahb (13-13). Devant à la pause (8-6) grâce à une maîtrise de circonstances, ils ont quelque peu buté sur une défense renforcée dans le 2nd acte. Le nul est finalement équitable, même si arraché sur le buzzer. Robin Haenel a sauvé les siens, alors que Gaetan Hartmann a dirigé les débats et Nicolas Dietrich Darrouzet a scoré à deux reprises.
Face à Lingolsheim, les -13M ont convaincu (11-25). En tête dès l’entame (+4), ils ont su s’appliquer en déroulant une belle palette pour s’offrir un 3-12 de bel effet à la pause. Dans le 2nd acte, le capitaine Daniel Jobard et ses troupes ont maîtrisé les combinaisons pour enquiller. Malmenés, les locaux ont offert un courage pourtant insuffisant face une ATH concentrée et appliquée jusqu’au bout.
Les -18M ont aisément écarté Marlenheim (45-28). Ils ont su rapidement creuser l’écart en étant sérieux en défense et inspirés en attaque (23-11 à la pause). Le petit relâchement n’a pas entamé la verve locale pour dérouler sans coup férir. Enzo Willmann et Antoine Spaety ont rempli leur contrat, tout comme les deux gardiens Victor Harmelle et Baptiste Urban.
Les SM2 ont eu les coudées franches contre Illkirch en rendant but sur but. La défaite n’a pas pu être évitée en dépit de l’énorme partie de Grégory Richert et notamment 5 penalties stoppés, ni la prestation collective encourageante.”

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 05 octobre 2019 :

“Les SF1 n’ont pas tenu la distance à Saint-Amand (31-22). Leur courage n’a pas suffi. Les SF2 poursuivent leur rude apprentissage. Elles ont été corrigées par Besançon (17-34), sans pouvoir réellement rivaliser. Les SF3 ont vaincu Thann-Steinbach avec aplomb (25-30). Après un 1er acte tout en contrôle et en maîtrise, elles ont su s’appuyer sur des fondamentaux simples très efficaces pour prendre les rênes. Les -18F ont dû lutter jusqu’au bout pour venir à bout d’une accrocheuse Villers/Flavigny (31-30). Les partenaires de Juliette Arnold ont parfois fait preuve de grande maîtrise, mais aussi de fébrilité, sans jamais baisser les bras pour s’offrir une 1ère victoire amplement méritée.
La 1 des -15F n’a pas laissé d’espace à Thann/Steinbach (19-29). Elles ont dominé leur sujet avec aplomb et efficacité. Les -15F2 ont brillamment supplanté Eckbolsheim, 24 à 20. Elles ont su trouver la faille grâce à un jeu collectif fluide, ainsi qu’une bonne prestation des deux gardiennes. Elles ont définitivement pris l’avantage en 2nd période. Les – 11 F à Eckbolsheim ont étouffé les locales (15-3). Le nul (2-2) après 6 minutes, a ensuite débouché sur une domination pour atteindre la pause à 7-3. Puis, elles ont maîtrisé en serrant la défense et en enquillant par Lise (6) et Alice (5) notamment.
Côté masculins, les SM1, en déplacement à Vosges du nord, ont appréhendé leur partie en étant appliqués et sérieux. Avec un avantage de +3 à la pause, ils ont embrayé avec sérénité. Puis, ils se sont indéfectiblement détachés pour mener de +5 (13-18). Hélas, la révolte locale combinée aux absences de rotations a vu les locaux débouler avec un 10-2 rédhibitoire et punitif. L’avantage a enflé de 23-19 jusqu’à un final frustrant de 27-22.
La 2 a courbé l’échine chez le 1er de la classe Lingolsheim (23-19). Pourtant, l’Ath a longtemps tenu la distance en s’appuyant sur une défense compacte et un excellent Grégory entre les poteaux. La fin de match, quelque peu chaotique, a contribué au fléchissement des visiteurs. Les -18M, dans leur sommet face au HDH, ont disputé une rencontre prometteuse, équilibrée et de bonne facture avec un money time haletant. Serrée et accrochée, la 1ère période s’est achevée sur un 14-14 logique. En 2nd période, ils ont pris les devants (19-16), avant de s’effondrer inexorablement (22-27). Leur amour propre les a alors conduits au partage des points dans les ultimes instants. Le buteur Enzo Willmann (9), tout comme Arthur Lentz et Antoine Spaety à la mène ont secoué les troupes. Victor Harmelle a réalisé des prouesses dans ses buts avec 15 arrêts. Les -13M ont essuyé une cuisante défaite face à l’ogre Essahb (20-55). Pris de vitesse et trop tendres dans l’opposition, ils ont essayé de tenir avec leurs armes. La 1 des -11M l’a remporté chichement contre Lingolsheim (12-11). Bien que menés sur la majeure partie du match, tous les joueurs ont fait preuve d’un très bon esprit d’équipe et d’un engagement collectif qui leur a permis de remonter au score et de terminer par une 4ème victoire sur 4 matches joués. Gaetan Hartmann en buteur patenté et le gardien Robin Haenel se sont distingués. La 2 a pris l’eau contre Rhénan HBC (1-6). Les défenses des 2 équipes ont pris le pas sur les attaques. Le jeu brouillon et la belle performance du gardien Rhénan ne leur a pas permis de scorer plus d’une fois. Les automatismes ne sont pas encore en place, en dépit de la belle prestation du gardien Louis Blaizeau. Julien Arbogast-Foreau a marqué l’unique but.”

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 28 septembre 2019 :

“Les -11F ont corrigé Hoenheim sans sourciller, en manque d’effectif (37-0). Toutes les filles ont pu participer au festival en se montrant prolifiques à la conclusion. La 1 des -13F a rapporté une bien belle victoire de Reichstett (24-33) en s’appuyant sur des attaques judicieuses. Elles ont d’abord été menées à la pause. Puis, elles ont su faire preuve de caractère et d’une détermination collective sans faille qui les a menées à la victoire (33-24), avec un effectif réduit. La 2 a subi les foudres de Barr (29-1) en étant dominée et dépassée dans tous les secteurs de jeu. Composée de nombreuses débutantes, elles n’ont jamais baissé les bras, malgré l’adversité. Un bel état d’esprit. La 1 des -15F a déroulé en supplantant Dambach avec autorité et aplomb (46-2). La 2 des -15F a cédé devant Reichstett (33-25). Malgré sa détermination, l’ATH a peiné contre une équipe renforcée. A égalité en milieu de 1ère période, l’écart s’est creusé petit à petit pour engloutir des visiteuses pourtant accrocheuses. Côté masculins, la 1 des -11 a enquillé contre l’Asptt (23-4) grâce à un collectif performant. Les arrêts et les relances de Robin Haenel ont placé ses coéquipiers sur les rails d’un succès conforté par Alexandre Pernodet (6). La 2 les a imités en se défaisant avec panache de l’Essahb (23-1). Louis Blaizeau a été efficace dans ses buts, tout comme Nicolas Dietrich-Darouzet, Zachary Fischer-Jousselin, Timeo Vandroux, Charles Stemmer prolifiques aux tirs. La 2 des -13 l’a remporté avec sérénité contre Weyersheim (27-13) en s’appuyant sur son trio d’attaque très efficace : Tom Dietrich, Yanis Chardi et Jean Lasthaus auteurs de 24 buts. La 1 n’a pas joué.”

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 21 septembre 2019 :

“Les SF1 se sont ressaisies en matant Sambre Avesnois, non sans peine (28-24). A force d’abnégation, de percussion, d’envie et de courage aussi, elles ont supplanté d’accrocheuses visiteuses. Le bras d’Abdesselam (13 buts) a notamment fait preuve d’efficacité. Les espoirs, dans leur derby à l’Asptt, ont lourdement chuté (31-23). Pourtant, la jeunesse a eu le mérite de ne jamais abdiquer, en proposant des phases de jeu séduisantes et un engagement total. La 3 a subi la loi d’Altkirch (39-17) sans pour autant totalement démériter en s’appuyant sur effectif trop réduit pour gérer des rotations. Les -18F ont chichement plié face à Thann/Steinbach non sans ferrailler avec vaillance (33-34). Une rencontre de belle facture avec des collectifs en évidence a tenu en haleine jusque dans le money time. Un penalty sur le buzzer a décidé du sort de la rencontre et a frustré les locales.
La 1 des -15 a plié face à l’entente Asptt/Essahb (31-18). Menées d’entrée, elles n’ont jamais su recoller malgré leur courage. La 2 a écarté Hoenheim avec allant et aisance sans jamais être inquiétée (36-10). Les -13F se sont inclinées devant Strasbourg-Sud (3-14) en étant dominées dans les différents secteurs de jeu. Les -11F ont effacé Weyersheim avec aplomb et panache (24-0). Dominatrices et enthousiastes, elles ont enquillé par Alice (8), Lucie (5), Pauline (4), Lise (3), Lola et Eva (2). Lena, Suzon et Noémie ont assuré.
Côté masculins, la 1 des -11 l’a remporté face à Dettwiller (14-18). Devant rapidement jusqu’à la pause (7-8), ils ont ensuite pris l’ascendant grâce notamment à l’activité de Gaetan Hartmann omniprésent et meilleur buteur (6). Il a montré la voie à Justin Birck (5), Mateus Durwell Trevas (3) et Alexandre Pernodet (3). Robin Haenel a assuré dans les buts. La 2 a lourdement chuté à Vendenheim (27-6). Dominés, ils n’ont jamais baissé les bras et montré un engagement prometteur. Nicolas Dietrich Darouzet (3), Emrys Blumenroeder, Charles Stemmer, Julien Arbogast Foreau ont trouvé le chemin des filets, alors que Louis Blaizeau s’est distingué dans les buts. La 1 des -13 récolté la victoire devant Erstein (24-18). Efficaces défensivement et habiles dans la construction des attaques, malgré des maladresses, ils ont distancé les visiteurs à la pause 12-6. Sur leur lancée, emmenés par leur capitaine Paul Jules, ils ont mené leur barque pour se donner de l’air en dépit de moments de flottement. Les SM1, opposés à Betschdorf/Seltz ont souffert de l’absence d’arbitre en devant sacrifier un joueur. Malgré un 1er acte équilibré et une petite échappée locale, l’écart n’a pas enflé en raison de nombreuses pertes de balles préjudiciables. Les visiteurs ont rogné leur retard pour se poser à +1 à la pause. Empruntés dans le second acte et moins mordants, ils ont imperceptiblement lâché prise pour céder à 29-32. Surmonter les imprécisions permettra de lorgner vers des horizons plus dégagés. Les SM2 ont débuté leur saison par une défaite. Les deux équipes se sont d’abord engagés dans un mano à mano et les exploits de Sébastien Muller entre les poteaux ont permis de rester aux commandes. Malheureusement, la 2nde période a marqué un incompréhensible relâchement qui a conduit à l’échec en dépit de la prestation encourageante d’Etienne Ternoy dans les buts.”

5 pièces jointes

 

Gerard HAUSWALD – Corrsepondant presse aux DNA revient sur le week-end sportif de l’ATH du 14 septembre 2019 :

“Les SF1 ont plié dans les dernières minutes à Rennes (23-19). Elles ont longtemps tenu tête aux locales en prenant les rênes vers la 50ème (17-18), mais n’ont pas su préserver ce maigre avantage en encaissant à 3 minutes du terme. Leur production laisse cependant augurer des lendemains plus souriants.
La 2, promue en nationale 1, débute son rude apprentissage par une déroute face à Dijon (19-28). Le saut d’une division renforce les exigences que les filles sauront intégrer à force de persévérance, de labeur et d’acquisition d’expérience. Pourtant, elles n’ont jamais démérité.
Les SF3 ont mordu la poussière à Wingen (22-17). Un début de match timoré les a plombées (12-5 à la pause). Plus concernées à la reprise, elles se sont ressaisies sans pouvoir recoller au score.
Les – 18F Championnat de France ont entamé la 1ère phase de leur championnat à Pagny sur Moselle. Après un premier 1/4 d’heure dominé par l’ATH qui s’est retrouvée à +4, les locales ont su élever leur niveau de jeu pour se trouver à +5 à la pause. En feu, avec une gardienne en état de grâce, Pagny a pris le large. Les rotations entreprises par le binôme Dany Weitz et Martin Piat ont alors permis une large revue d’effectif. Malgré la prestation convaincante d’Amandine Menan, Pagny l’a remporté (34-24).
Les -15F1, en déplacement à Kingersheim, ont vite trouvé la jauge après un court round d’observation. Elles ont alors pris les devants au score pour étouffer des locales trop vite débordées (48-12).
Les SM1, en déplacement à Haguenau, ont évolué sous la houlette de leur nouveau coach Cédric Wechsler. Les exclusions temporaires liées à un engagement de bon aloi ont émaillé la rencontre. Bien en jambes et efficaces, les visiteurs ont pris l’ascendant (23-20). Egaux à la pause (12-12), ils ont su exploiter les failles pour enquiller par le capitaine Ludovic Kieffer (7) et Mathieu Prinz (6) et l’emporter avec assurance. Malgré le maladresses et erreurs défensives, ils ont su faire preuve de solidarité et d’abnégation pour un 1er succès de bon aloi.
Les -13M1 ont rapporté une courte victoire de Strasbourg-Sud (12-13). Grégoire Harmelle a placé l’équipe sur les bons rails d’une rencontre très équilibrée. Devant à la pause (3-6), l’ATH a ensuite subi l’allant des locaux plus pugnaces. Fébriles, les visiteurs ont cependant trouvé les ressources pour préserver un maigre avantage.
Les -11M Excellence ont réussi une entame réussie dans leur nouveau championnat.
Ils se sont imposés en étrillant Sélestat (26-2) sans sourciller. En étouffant les visiteurs et en étant efficaces en attaque, ils se sont facilité la partie. Les meilleurs buteurs : Justin Birck (8), Gaetan Hartmann et Alexandre Pernodet (6) ont été imités par tous leurs coéquipiers, alors que Robin Haenel s’est distingué entre les poteaux.”